mardi 30 août 2016

Top Ten Tuesday [115]


Dix brises coeurs de ma bibliothèque, en langue allemande et anglaise avec notamment Colleen Hoover, Tabitha Suzuma, Cat Clarke...

lundi 29 août 2016

Sweet and Suck [44]


Voilà avec Jen', notre coeur a chaviré pour Colleen Hoover, enfin pour ses oeuvres et récemment pour Slammed, Indécent en français.
Si vous connaissez la saga, vous saurez de quoi nous parlons !
Nous avons eu l'idée de reprendre ce concept utilisé par nos héros pour évoquer nos déboires avec vous et surtout pour partager plus sur notre semaine passée!

Rendez-vous initié avec : La Gazette de Jenny Lou


Mon Sweet :

Bientôt le retour chez moi ! (Enfin)

Mon Suck :

Une certaine lassistude à faire chaque été la même chose, les mêmes habitudes, les mêmes problèmes, mis à part quelques parenthèses, à 19 ans revivre durant deux mois...

Mon dernier sweet livresque :



dimanche 28 août 2016

Sur la Toile [25]

Après plusieurs mois d'absence, voici le retour!

Après bien des difficultés Tabitha s'apprête à fini l'écriture de son dernier roman !

Sam était en Italie




Et notre GoldenWendy en Angleterre et bientôt le retour de la série 'Empire' !

samedi 27 août 2016

The Bird & The Sword : Avis


Résumé :

Le jour où sa fille meurt, sa mère lui prédit qu'elle ne pourra plus parler et que si elle meurt, son père la suivra.
Sa mère lui imposa le silence pour la protéger.
Puis que le roi perdra son âme et donnera son fils au ciel.
Son père attend sa gloire pour monter sur le trône et elle, sa liberté.
Mais elle est prisonnière, sa seule possibilité est l'Amour mais dans ce monde enchanté et à la fois dangereux, qui peut aimer... un oiseau ?
(En VO)

Mon Avis :

Quelle magie dans ces mots !
Les utiliser comme pouvoirs surnaturels sous la plume d'Amy, est tout simplement envoûtant.
Du début à  la fin j'ai tout apprécié dans ce roman, la recherche d'un mythe original, une héroïne d'apparence fragile et un héros pas si parfait que l'on ne pourrait le penser.
Cette douceur et cette déchirure dans les mots de l'auteure sont encore une fois présents, mais cela n'enlève en rien que le récit soit dynamique et digne d'autres romans fantastiques connus.
Il a ses deux qualités : douceur et épopée.
Le choix d'illustration apporté pour narrer l'histoire de Lark, se dénote encore une fois des autres romans du même genre, ainsi que les mythes et les enjeux encourus tout au long de l'intrigue.
L'auteure joue avec différentes références, amène une certaine poésie mais aussi un certaine forme de cruauté causé par la décadence de personnages et leur croyances.
Amy n'a en rien perdu de ses fondements d'écriture, elle les a juste remanier pour en faire un récit fantastique hypnotique, avec encore une grande sensibilité d'artiste, de créateur qui lui est propre.

Coup de coeur

vendredi 26 août 2016

Top Five SériesAddict [104]

 Un Top Five placé sous le signe de trois chroniques.

Des chroniques de séries en bref, car avec un accès limité à internet, je n'ai pu prendre notes de tous les détails escomptés pour cet exercice.


'Orphan Black', même si j'ai trouvé encore une fois cette saison réussie de par l'intrigue et les jeux des acteurs, je dois vous avouer que depuis la saison dernière, je m'y perds.
Le scénario est à la fois ingénieux et astucieux, mais pour seulement dix épisodes, j'ai lâché prise, je ne sais plus dans quelle action je devais me concentrer, ni le pourquoi du comment.
J'espère en tout cas que cette ultime saison m'apportera toutes les réponses à mes questions !

3,75/5


'Outlander', certes je ne me suis pas encore lancée dans la saga littéraire et au vu du nombre de pages et de l'addiction d'une amie, je vais attendre un peu. Il n'en reste pas moins que j'ai tout autant adoré cette suite, sous le signe de Versailles. Le décor aussi bien que l'intrigue ont su encore une fois m'emporter pour mon plus grand plaisir !

COUP DE COEUR



'Marco Polo', une suite bien plus rocambolesque qu'historique mais qui a su encore me convaincre, malgré l'emportement des scénaristes pour le spectaculaire et non la vraisemblance à certains instants.
Les mêmes ingrédients que la saison précédente avec cette fois-ci plus de liberté, de coups de bas, de morts et des revirements de situation .

4/5


jeudi 25 août 2016

A Court of Thorns and Roses #1-2



Résumé :

Lorsque Feyre, âgée de dix ans tue un loup, une créature demande une contribution contre cette mise à mort. Elle doit quitter sa famille pour aller vivre dans un monde inconnu et magique. Elle découvre que son geôlier n'est autre que Tamlin, un fée immortel ayant régné autrefois sur son monde.
Après la défiance et une certaines hostilité, la passion gagner les deux êtres, malgré bien des épreuves, les mensonges...

(VO)

Mon Avis :



J'ai tardé à me mettre à cette nouvelle saga, puis cet été, j'ai profité de l'occasion pour pouvoir enchaîner ces deux imposants romans !
Quelle claque livresque, il m'est dur de devoir attendre le troisième tome, tellement je fus envoûtée par l'intrigue.
Une vision originale de 'La Bête et la Bête', à la fois plus badass et féerique.
Un début classique, puis l'auteure prend ses démarcations pour sauver 'La Bête', pas si charmante que ça au fil de ses deux tomes, vous le verrez. A mon goût, car dès le début je dois vous avouer que je ne fus absolument pas charmée par Tam, quelque chose en sa personne me laissait prédire le futur de ses actes...
Un peu trop Hulk à mon goût dans sa manière d'agir et sa vue sur la place que doit occuper Feyre dans sa vie.
Le choix opéré quant à cette suite est assez inattendue pour moi, je ne m'attendais pas à un tel final pour ce tome 1 et encore moins pour le tome 2.
L'évolution de Feyre est assez incroyable, un personnages avec ses faiblesses, mais qui se bat par amour des siens, une âme indomptable et à la fois artiste. Une protagoniste que je chéris grandement, à la fois amendable, prête à tout et aussi dans la retenue. Un caractère complexe mais très agréable à suivre, qui évolue de manière logique face aux divers événements.

De plus, je ne fus pas troublée par Tam, mais par Rhys, je ne m'étais pas trompée sur son compte, il est tout aussi complexe que Fey, avec plus je dirais de cette tendresse qui lui est caractéristique, une certaine sensibilité féminine pour un guerrier et High Lord de son rang.

Lucien, autre personnage qui me paraît insondable, je ne sais comme Feyre comment le considérer, je pense qu'il peut s'avérer être très surprenant par la suite.

Par ailleurs, la bande de Rhys est haute en couleur, à mon grand plaisir, chacun possède un fort caractère, mais avec aussi une certaine forme infantile.

L'auteure à l'air aussi de laisser peser des soupçons sur ses protagonistes, la manière dont elle les exploite, m'a à chaque fois menée dans 'la bonne direction', la concernant, une sensibilité à son écriture, qui est à l'origine aussi de mon grand attachement à cette saga.


Les deux fins des romans sont assez violentes, nous laissant muets. Outre le côté enchanteur des Faes/Fées il y aussi ce côté très masculin que l'on retrouve dans ' Throne of Glass', des batailles, des quêtes et du sang avec cette touche féminine propre à l'auteure. De manière plus osée dans la cruauté aussi bien qu'au niveau de la sexualité de ses personnages.

Un changement d'écriture qui fait de  cette saga, je dirais plus mature sur certains points et poussant les extrêmes.
Je n'ai trouvé aucune longueur au récit, même si certains passages ne comportaient aucune action, je ne me suis pas ennuyée un seul instant, chaque détail contait pour ma part, même les longs moments de peinture et de questionnement de Feyre.

Le mythe exploité l'est de manière très originale et inattendue. Ses traditions, ses palais, ses High Lords comme aussi ses dangers, je fus happée par la narration de cette contrée. L'auteure remanie les classiques : triangle amoureux ( enfin pour moi l'issue me semblait très évidente pour le début, un pressentiment), la guerre entre deux peuples, du bien et du mal.
Plusieurs sources littéraires comme autour des croyances sont apportées dans cette saga, fort riche de son univers et de ses personnages, livrant de larges facettes de ce nouveau monde.

Deux tomes épiques, géniaux (pour résumer), un vrai plaisir à lire, enchanteurs aussi. Il me tarde de lire la suite !

mercredi 24 août 2016

En Bref...



"Did I Mention I Miss You ?"

Ce dernier tome fut une déception.
Après réflexion, je ne fus plus aussi enthousiasme pour le tome, mais je vous avez livré mes premiers ressentis de manière spontanée, alors j'ai laissé.

Mais le côté interdit de la romance me sidère toujours autant, et cela m'insurge fortement !
Rien n'est interdit et la présentait de manière si incestueuse et rejetée, montré du doigt, me sidère.
De plus, les passages mielleux, irréfléchi et aussi disproportionnés dans les actes des personnages m'ont laissé déçue.
Même si, je suis toujours happée l'histoire en même, l'attirance/attraction est toujours là, mais on va dire que j'ai réussi à me détacher de l'écriture de l'auteure, pour mieux me focaliser sur les points qui me titillent !
Après la fin reste prévisible, mais agréable à lire.J'ai tout autant apprécié, mais en remarquant cette fois-ci tous les détails et pas seulement les passages qui m'ont plus.

3/5

"Soundless" est une excellente surprise, original par le choix de culture et de langage.
Même si j'aurais souhaité plus de développement quant aux mythes chinois, je fus charmée par l'écriture de l'auteure et le déroulement de son intrigue.Les événements s'enchaînent bien, de manière cohérente, prenant aussi le temps de nous présenter cet univers.

5/5 Coup de Coeur ( petit)


"Le Jeu du Maître" est bien pensé, les jeux vidéos sont assez éloignés de mon domaine de prédilection, donc ce fut bien pensé dans le sens que c'est peu exploité.
J'ai enfin pu adhérer à la plume de l'auteur!
Rebondissements, tourments, un chouette premier tome.

4/5